NOS PRESTATIONS

Mesures et expertises

  • Mesures de la concentration de COV et de formaldéhydes (pose de dosimètre)
  • Interprétation des résultats commentaires
  • Conseils pour diminuer la concentration de COV dans les logements
NOUS CONTACTER NOUS CONTACTER

Généralités

  1. Informations générales sur la qualité de l’air intérieur

    L’air de nos habitats contemporains contient des composés organiques volatils (COV), dont les formaldéhydes, dus aux substances chimiques dans les matériaux de construction et aux progrès de l’isolation des bâtiments.

    Parmi les sources de polluants, on trouve notamment les contreplaqués, les peintures, les produits de traitement du bois, les résines, les laines de verre, les colles, les solvants, certains produits de nettoyage et de bricolage.

  2. Effets sur la santé

    Les COV et formaldéhydes présents dans l’air ambiant irritent les muqueuses des yeux et des voies respiratoires supérieures et de la peau. Il s’ensuit tels que brûlures des yeux, picotements dans le nez et la gorge, rhinites et nez bouché.

    Ces symptômes peuvent diminuer après avoir quitté la pièce ou le bâtiment. En cas d’exposition durable, des altérations de la santé comme des maux de tête, de la fatigue chronique, des allergies respiratoires (asthme), mais aussi des malaises et un inconfort général peuvent également apparaître.

    Le soupçon d’une trop forte émission de formaldéhyde à l’intérieur des locaux peuvent être confirmés par des mesures d’air. L’OFSP recommande de ne pas dépasser la concentration de 0.1mg/m³ d’air à l’intérieur des locaux de séjour.

Jessica - Contacter HSE Conseils
N’hésitez pas à nous contacter !
Par téléphone 0848 323 323
ou par e-mail : contact@hseconseils.ch